LE CANDIDA: PHÉNOMÈNE DE MODE OU RÉELLE SOURCE DE MALADIES ?

May 25, 2017

 

Vous en entendez de plus en plus parler et vous vous demandez peut-être (au même titre que les intolérances au gluten et au lactose) si c’est un effet de mode ou un nouveau facteur de santé à vérifier. Selon de récentes études menées dans le monde, une vaste majorité de la population (certaines sources parlent de 70-80% de la population mondiale) serait affectée par le Candida. C’est une des affectations que je traite en priorité dans mon cabinet de biorésonance parce qu’elle est source de beaucoup d’autres maux lorsqu’elle n’est pas sous contrôle. C’est pourquoi je voulais traiter ce thème avec vous aujourd’hui.

 

 

Qu’est-ce que le Candida ?

 

Le Candida est un champignon de type levure que l’on trouve dans les muqueuses de notre système digestif (et principalement dans la flore intestinale). Il a pour fonction de « nettoyer les débris » de l’alimentation qui sont mal digérés.

Le Candida devient problématique lorsqu’il se développe en trop grande quantité. Il contribue notamment à l’affaiblissement du système immunitaire, pouvant entraîner le développement d’autres pathologies.

Le développement de la forme agressive du Candida se fait à partir du sucre transformé en molécules d’alcool puis en acétaldéhyde. Cette forme de levure vient tapisser les muqueuses et imperméabiliser les parois intestinales. Les muqueuses fragilisées se laissent traverser des protéines alimentaires non digérées dans la circulation lymphatique et sanguine. Cela provoque ensuite des allergies alimentaires ou des intolérances. Sur la durée et en fonction de la quantité, le système immunitaire s’en retrouve perturbé et l’infection s’étend progressivement aux autres systèmes de l’organisme.

 

Quels sont les symptômes d’une infection par Candida ?

 

Il existe beaucoup de symptômes et je recommande vivement de venir faire un test pour vérifier plutôt que d’arriver à des conclusions hâtives parce que pas toutes ces affections sont dues au Candida ou uniquement au Candida. Cependant, pour votre information, j’ai listé ci-dessous les grandes catégories de symptômes :

  • Des colites intestinales, d’indigestion, diarrhée, constipation, mauvaise haleine, ballonnements.

  • Des troubles du comportement alimentaire, envies de sucre, de graisses saturées comme de la charcuterie, boissons alcoolisées, boulimie.

  • Des allergies alimentaires et intolérances.

  • Problèmes de peau, eczéma, psoriasis, l’acné, champignons aux ongles, aux pieds.

  • Des allergies aggravées, cutanée, respiratoire ou alimentaire et des mycoses.

  • Problèmes gynécologiques, champignons, démangeaisons, inflammations glandulaires, kyste et endométriose, cystite et infections rénales.

  • Problèmes respiratoires, asthme, bronchite.

  • Douleurs articulaire et musculaire.

  • Troubles du comportement, dépressions, anxiété, fatigue chronique, maux de tête.

  • Troubles du sommeil, difficulté d’endormissement.

  • De la concentration, mémoire, volonté en baisse.

  • De l’humeur, irritation, inquiétude, agressivité, insatisfaction.

  • Problèmes d’oreille, de thyroïde.

  • Fatigue progressive et inexpliquée avec sommeil médiocre, récupération insuffisante.

 

Pourquoi est-il si présent aujourd'hui ?

 

La cause principale de cette affectation est l’alimentation moderne : trop de sucre, trop de produits raffinés, trop d’altération des aliments, trop d’antibiotiques, trop de produits toxiques. C’est pour cela qu'on observe une telle augmentation des problèmes liés au Candida.

Voici un résumé des principales causes :

  • Les médicaments oxydants, tels que les antibiotiques, des corticoïdes, la pilule contraceptive, la chimiothérapie, les transfusions sanguines et la plupart des vaccins

  • Les aliments oxydants, comme le sucre blanc, le pain blanc à la levure, les pâtisseries industrielles, la friture, le fromage gras, les viandes grasses, les huiles raffinées, les levures et les champignons

  • Des boissons oxydantes, comme les eaux d’adduction chlorées et stérilisées et certaines eaux minérales, toutes les boissons instantanées ou celles à base de jus de fruits ou de cola et certaines boissons alcoolisées.

  • Le stress physiques, énergétique, émotionnels et affectifs.

  • Les pollutions chimiques, électriques, électromagnétiques ont une répercussion oxydante par la création de radicaux libres. Ils agissent en neutralisant les électrons.

  • Mais également : empoissonnement due aux amalgames de mercure dentaire,

  • Empoissonnement chimique au domicile (produits ménagers), au bureau VOC (Volatils Organiques Composés),

  • De l’environnement auprès des usines chimiques, des drogues récréatives, le stress et surexposition aux champs électriques et électromagnétiques (lignes haute tension), four micro-ondes, téléphones portables, etc.

 

Quelles sont les choses que vous pouvez faire pour le prévenir ?

 

Pour prévenir la prolifération excessive de levure Candida dans votre organisme, il s’agit avant tout de réduire l’apport en sucre raffiné et de manger des produits naturels. On peut aussi prendre des probiotiques pour aider à reconstituer la flore intestinale, surtout si vous avez récemment dû prendre des antibiotiques.

 

Cela n’est néanmoins peut-être pas suffisant et un traitement en profondeur demande bien d’autres considérations. Avant de procéder à des conclusions, il est préférable d’obtenir un diagnostique précis. Ce que je propose donc, c’est de procéder à un dépistage et, en fonction du résultat, de faire un traitement par la biorésonance (quelques séances suffisent). Je vous donnerai également des recommandations et des bonnes pratiques pour appuyer le traitement.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

BIORÉSONANCE ET ACOUPHÈNES

October 11, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

February 6, 2019

Please reload

Archives