La surconsommation d’antibiotiques menace la santé mondiale.

April 11, 2018

 

La consommation mondiale d’antibiotiques devient un fléau d’envergure mondiale avec une nette augmentation de plus de 65% en seulement 15 ans. La réalité est que plus nous soignons à coup d’antibiotiques, plus les bactéries développent des stratégies de résistance et détruit notre système immunitaire en plus de risques importants comme l’œdème de Quincke, les ruptures de tendons, des hémorragies, des convulsions, des diarrhées. À l’inverse de la biorésonance, les antibiotiques peuvent éliminer aussi bien les bonnes bactéries nécessaires au fonctionnement optimal de notre organisme que les mauvaises.

 

Alors que 20% des malades du cancer sont sous antibiothérapie une étude publiée en 2017 dans la revue Science* montre que la prise d’antibiotiques engendre des effets secondaires certains et peut par exemple perturber l’efficacité d’un traitement par immunothérapie. L’article cite clairement que les antibiotiques déséquilibrent le microbiote intestinal (notre flore intestinale) même avec une prise jusqu’à deux mois avant le traitement, ce qui montre le degré de sévérité de leur impact sur notre organisme.

 

Certains chercheurs avancent aujourd’hui des chiffres impressionnants sur cet effet de mutation des bactéries : ils pourraient engager la responsabilité de 10 millions de décès par an dans le monde d’ici 30 ans.

 

Utilisée depuis des décennies en médecine quantique, la biorésonance demeure une alternative naturelle reconnue et sans effets secondaires, qui consiste à enregistrer et à modifier les ondes électromagnétiques cellulaires perturbées émises par un corps malade au moyen d’un appareil spécialement conçu à cet effet. Après avoir syntonisé la bonne fréquence de vos cellules comme on le fait en captant un poste radio, l’appareil renvoie le signal combiné au corps (effet miroir), ce qui a pour effet de déclencher l’autorégulation de votre corps et de neutraliser les éléments pathogènes.

 

La thérapie par biorésonance Bicom stimule efficacement nos cellules pour combattre notamment la fatigue, l’asthme, l’arthrite, la fibromyalgie, la colite et autres problèmes gastriques, les problèmes neurologiques, circulatoires, métaboliques, et hormonaux. Elle est particulièrement éprouvée de façon non intrusive contre les problèmes cutanés qui affectent souvent les enfants souffrant d’allergies alimentaires et peut par ailleurs compléter tout traitement médical.

 

La biorésonance vous apporte une réponse sans risques pour améliorer votre immunité naturelle de façon optimale en seulement quelques séances.

 

Aniko Dénériaz-Erdei

Tel. 079 293 70 00

www.anikodeneriaz.ch

 

 

* http://science.sciencemag.org/content/early/2017/11/01/science.aan3706

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

BIORÉSONANCE ET OSTÉOPOROSE.

November 18, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

February 6, 2019

Please reload

Archives