L’ECZÉMA CHEZ L’ENFANT ET LA BIORÉSONANCE.



L’eczéma chez l’enfant connaît deux origines principales : une anomalie immunologique et dermatologique, transmise génétiquement en plus de facteurs environnementaux et que l’on surnomme l’eczéma atopique, et une réaction purement allergique, que l’on surnomme l’eczéma de contact.

Dans l’eczéma atopique, il n’y a pas de remède miracle. Les traitements permettent de contrôler les symptômes, mais ne peuvent pas faire disparaître la maladie définitivement. Bien souvent, les médecins prescrivent des traitements pour réduire et soulager les symptômes dans la durée et prévenir de nouvelles poussées. Pour les phases aiguës, l’usage de dermocorticoïdes locaux sous forme de crèmes, de pommades ou de lotions contenant de la cortisone visent à réduire les plaques d’eczéma.

Mais quelles sont les causes de cet eczéma atopique chez l’enfant ? Elles sont souvent liées à un terrain familial et génétique, car plus de la moitié des enfants atteints d’eczéma ont au moins un parent proche qui a également été atteint. Les causes de l’atopie sont un peu mystérieuses. Cette pathologie, provoquant l’eczéma chez les enfants, découle d’une anomalie immunologique et dermatologique. Il s’agit en fait d’une réponse inappropriée et exacerbée du système immunitaire de la peau, qui sécrète trop d’anticorps face à des allergènes normalement bien supportés (acariens, pollens…).

La peau des enfants atteints d’atopie donc d’une prédisposition à développer des allergies, est également plus vulnérable aux agressions et aux allergènes, car elle est généralement sèche. Le film hydrolipidique protecteur est également absent. Les allergènes peuvent ainsi pénétrer directement dans l’épiderme et provoquer une réponse immunitaire très forte.

À l’inverse des adultes dont l’eczéma peut avoir un lien avec des causes psychologiques par exemple dues au stress, ce n’est en revanche pas le cas pour les enfants, car les problèmes psychosomatiques sont bien plus rares. La majorité des cas d’eczémas chez les enfants sont liés à l’atopie et parfois à des allergies.

L’atopie est une prédisposition génétique à l’eczéma, à l’asthme ainsi qu’aux allergies saisonnières (rhume des foins) et aux allergies à la poussière et aux animaux. Les enfants qui présentent cette prédisposition génétique ont tendance à réagir de manière exagérée au contact d’irritants normalement inoffensifs, tels que le froid, l’air sec, le chauffage, les fragrances présentes dans les crèmes et les savons, certains tissus comme la laine. Même si ces allergies peuvent s’associer à l’eczéma, elles n’en sont pas la cause. Certaines allergies alimentaires peuvent aggraver l’eczéma atopique, mais elles en sont rarement la cause.

L’eczéma de contact est lié à une réaction allergique et non à des facteurs génétiques comme la dermatite atopique. Le plus souvent, l’eczéma des enfants est atopique, mais il peut coexister avec un eczéma de contact. Les symptômes sont toutefois très similaires puisque l’eczéma d’origine allergique entraîne des lésions cutanées à bords réguliers, rouges et sèches, accompagnées de vésicules suintantes et d’un prurit prépondérant entraînant de fortes démangeaisons.

Lorsque l’eczéma est difficile à contrôler, qu’il soit atopique ou de contact, il est fortement recommandé de faire des tests allergiques et la biorésonance est une réponse reconnue de traitement efficace et indolore. De même, une cure de cinq séances de Shungite permettra un regain d’énergie et d’aide à la convalescence en stimulant naturellement les capacités d’auto-guérison chez le jeune sujet.


Aniko Dénériaz-Erdei

Thérapeute

079 293 70 00

contact@anikodeneriaz.ch

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square