COMBATTRE LA FATIGUE DE L’AUTOMNE.


Lorsque les jours raccourcissent, que le froid s’installe, on est moins actif, plus fatigué, et on souffre parfois d’une petite baisse de moral. Rien de plus normal.

Pour certains d'entre nous, les symptômes sont même plus sévères : anxiété, baisse de libido, besoin anormal de dormir... On parle alors de dépression saisonnière. Un trouble qui touche en majorité les femmes.

Différents mécanismes agissent sur ces dérèglements cellulaires comme :

  • le trouble du rythme circadien (réduction de son amplitude). Notre horloge biologique interne cesse d’être totalement en phase avec les conditions d’ensoleillement et l’alternance jour/nuit. L’organisme reçoit notamment la lumière à travers la rétine, dans l’œil, qui relaie les signaux au cerveau. Celui-ci est le « chef d’orchestre » du rythme circadien, mais il semble qu’à l’automne, un dérèglement soit fréquent conduisant à une fatigue parfois persistante.

  • Une désynchronisation ou une perturbation de la sécrétion de la mélatonine (l’hormone du sommeil). Plusieurs études ont établi un lien fort entre le sommeil et l’affaiblissement du système immunitaire pouvant provoquer des infections diverses.

  • Une modification des concentrations cérébrales de neurotransmetteurs (les molécules qui servent de « messagers » entre les neurones), dont la sérotonine, qui régule votre humeur. On parle également de personnes météorosensibles : plus on avance en âge, plus on devient sensible à la météo, car il y a un ralentissement de la production de sérotonine.

  • Enfin le manque de stimulation lumineuse au niveau de la rétine, ce « film photographique » du fond de l’œil qui, chez certaines personnes, serait moins sensible à la lumière.

C'est connu : l'automne ramène également son lot de virus. Rhumes, grippe, gastroentérite, rhinites sont plus fréquents en cette période de l'année. La perturbation cellulaire du métabolisme augmente le risque de développer certaines maladies : des accidents vasculaires cérébraux, un diabète, une hypertension artérielle, certains cancers…

Un traitement électronique de biorésonance permet d’éliminer les ondes pathogènes, mais aussi d’activer et de renforcer le potentiel auto-curatif de votre corps pour bénéficier d’un meilleur système immunitaire sans aucune douleur ni médicaments pour combattre la fatigue en automne.

Aniko Dénériaz-Erdei

Tel. 079 293 70 00

www.anikodeneriaz.ch

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Aniko Dénériaz-Erdei

80, chemin de la Jaque 1093 La Conversion

Tél. 079 293 70 00

Biorésonance - Électropuncture - Thérapie florale
Traitement des allergies et intolérances

Uniquement sur rendez-vous

Agréée ASCA